dernier album (Avril 2015)

The Pitch et Christor

ART DECADE est distribué par MUSEA.
Cliquez ici pour commander l'album


 

NEW : la réédition du premier album : URBAN LINE:


Avis de la presse spécialisée :

TWICE n°57 Juin 2015



TRINITY Juin 2015
"Né au coeur de l'underground new-wave lyonnais de la fin des 80's, Art Decade a toujours été en marge des styles bien définis. De retour ces dernières années, tout d'abord avec "Acide Gauloise" (2011) puis ce nouvel opus "Novö Lüxo", le duo nous entraîne dans un voyage musical ample et bizarre où l'on croise toutes les couleurs de l'astre darkwave: fragments de cold-wave, néoclassique, pop-wave, néo-prog... De bijoux cold mêlant noirceur à la Death In June/Joy Of Life et emphase orchestrale sur le sommet musical éponyme Novö Lüxo, aux bizarres délires poétiques évoquant parfois des méandres abyssins à la Gaë Bolg, l'album combine exubérance, noirceur, audace et liberté. Certainement excessif et excentrique pour certains, l'univers d'Art Decade possède la force expressive d'un art non réductible à des règles rigides et stérilisantes. Traversant mythologies, sexualité, parade des traumas existentiels, "Novö Lüxo" n'est en rien pareil."
Aloysius


BLITZ n°14 juin 2015

Le label Musea Parallèle publie le cinquième album du duo Art Decade, né en 1989 à Lyon. Cette formation a changé plusieurs fois de style musical : cold wave à ses débuts, elle a ensuite exploré la musique industrielle. Avec «Novö Lüxo», Christor (chant grave) et The Pitch (multi-instrumentiste au talent ahurissant) ont créé une œuvre qui mêle avec réussite les arrangements quasi-néoclassiques et les influences du rock progressif tendance Legendary Pink Dots (plusieurs morceaux excèdent les 7 minutes), en ajoutant les chœurs par rapport aux disques précédents. Pour autant, les éléments empruntés à la cold wave ne manquent pas, comme sur le titre « Cloudy Sunday » dont l’intro nousramène au bon vieux temps des eighties. Les deux musiciens s’essaient aussi à l’expérimentation, à la manière de Current 93, en particulier avec le beau « Easy Suburb Life ». L’amour de l’Italie (que la rédaction de BLITZ! partage) transparaît dans les deux titres les plus remarquables à notre avis. Ainsi, « Erotic Antique » s’ouvre avec un sample en anglais qui évoque les Ides de Mars et nous conte, avec le soutien de chœurs dignes d’une tragédie antique, l’ultime étreinte d’un couple saisi par la lave du Vésuve lors de l’éruption fatale aux habitants de Pompei. Pour sa part, le spoken word théâtral de « Dante (L’Enfer) », un morceau à l’ouverture très electro, est librement et efficacement inspiré de l’œuvre de l’immense écrivain et poète italien. Ce « nouveau luxe » est en définitive une œuvre sensible et inventive, servie par des arrangements très soignés.


Un petit rappel : Quelques articles concernant l'album précédent : "Acide Gauloise" (2011)

"18 ans après leur dernier album en date, 10 ans après leur séparation, voila que débarque enfin le nouvel album d' ART DECADE. Nos 2 compatriotes ont su mettre au goût du jour leur formule déjà si unique à l'époque. Une odyssée entre musique médiévale et arrangements électro : Dark Ambient, envolées poétiques et hommage à la scène Ambient Underground française font bon ménage sur cet album surprenant. Pour les fans de Legendary Pink Dots."
SEASON OF MIST (octobre 2011)

"Art Decade est resté du côté sombre de la musicosphère et fait beaucoup penser à The Legendary Pink Dots, au meilleur de leur forme et plus encore. Car, plus intéressant, Art Decade dépasse le stade de la comparaison en affirmant une réelle singularité et se laisse progressivement appréhender pour lui-même. Les idées musicales bourgeonnent et se déploient avec une admirable majesté tout long de 13 titres sans ennui."
NEOSPHERES (janvier 2012)
Voir la critique intégrale dans le webzine: Neospheres.

"Nous voilà avec le retour de Christor et de The Pitch pour un troisième album qui ravira inévitablement les adeptes des Legendary Pink Dots (dire le contraire serait tromper...). Au programme : folie, extravagance, hallucinations... Un genre qui nous manquait cruellement à l'écoute des récentes productions reçues. On pense pêle-mêle aux Residents, aux cordes synthétiques des premiers Das Ich ("Acide Gauloise"), à un mix des Tétines Noires de Rise and Fall of a Decade et de Magma ("Jane the Aeroplane") , c'est dire l'ambiance barrée. Et c'est tant mieux ! Le groupe se lâche, tête baissée, brisant les clichés, s'essayant à de multiples sonorités mais toujours un climat sévèrement dark (on ne renie pas son passé). "Holy Land/Holy War" restant un beau résumé de l'ambiance psycho-sombre générale du disque. Pas la peine d'en dire plus, vous devriez déjà avoir commandé le disque, bande de dingues !"
TWICE n°47 Février 2012

pochette
album 2011

The Pitch et Christor en studio

Les trois albums : Urban Line, Loreen et Acide Gauloise sont disponibles sur les plates-formes de téléchargement :

logo_deezer logo_itunes logo_itunes